12. L’Ecole de Saint-Elme

 

L’Ecole de Saint-Elme

Cet établissement est qualifié d’établissement de type nouveau par Henri Vuibert dans son Annuaire de la Jeunesse en 1914. L’Ecole Saint-Elme située à Arcachon en Gironde se distingue, selon Vuibert, par « sa situation dans une région dont le climat est exceptionnellement favorable à la santé des élèves. Elle occupe à proximité de la mer un parc de neuf hectares au milieu des pins, et de ses bâtiments spacieux, construits tout exprès pour leur destination scolaire, la vue s’étend sur le bassin et les environs » . Sur les caractéristiques de son organisation scolaire, il est mentionné que l’éducation morale et religieuse y est très soignée. De plus, afin de conserver à l’éducation un caractère familial, l’école ne reçoit qu’un nombre limité d’élèves. Elle a également institué des cours de vacances en vue des examens du baccalauréat de la session d’octobre. Cette école qui comprend toutes les classes de l’enseignement secondaire d’après le régime même de l’Université prépare avec succès, nous précise l’auteur, à toutes les sections du baccalauréat. Le prix de la pension varie de 1000 à 1300 francs suivant l’âge des élèves.