04. Vers l’éducation nouvelle, par L. Modeste Leroy

Préface de M. Paul Jacquemart, Paris, Librairie Ch. Delagrave, 1884, 166 p.
 

L’auteur : Docteur en droit. Député. Vice-Président du Conseil supérieur de l’Enseignement technique. M. Paul Jacquemart est, pour sa part, Inspecteur général honoraire de l’Enseignement technique.

L’ouvrage : est composé de deux grands chapitres intitulés L’Education nouvelle et L’Ecole nouvelle.

Chapitre I : L’Education nouvelle

1° Augmentation du nombre des bourses dans les écoles d’agriculture, de commerce et d’industrie, p.3
2° Meilleure répartition des bourses, p.18
3° Transfert au Ministère du Commerce des Ecoles professionnelles de Voiron, Vierzon, Armentières et Nantes, p.25
4° La réforme de l’enseignement secondaire, p.41
5° La réorganisation de l’instruction, p.76
6° Transfert au Ministère du Commerce des écoles nationales professionnelles, p.98
7° Nécessité et unité de l’enseignement technique, p.113
8° But social et économique de l’éducation, p.128
9° Augmentation du nombre des bourses dans les écoles nationales professionnelles, p.166
10° Subvention aux écoles supérieures de commerce, p.173
11° Le Ministère du Commerce et l’enseignement technique, p.181
12° Au conseil supérieur de l’enseignement technique : l’enseignement primaire supérieur, p.216
13° Des bourses accordées aux élèves des écoles nationales, p.219
14° Subventions aux écoles supérieures de commerce, p.222
15° La question des écoles primaires supérieures, p.227

Chapitre II : L’Ecole nouvelle

1° L’enseignement primaire privé : obligation du certificat d’aptitude pédagogique, p.235
2° Les deux jeunesses, p.252
3° L’Education républicaine, p.256

***

Si vous avez été amené à croiser cet auteur au cours de vos recherches ou si vous possédez des informations complémentaires sur les actions de celui-ci, n’hésitez pas à nous les faire parvenir afin de les soumettre au plus grand nombre. Si ces travaux ont déjà donné lieu à une ou plusieurs publications, nous serions heureux de pouvoir les indiquer à la suite de cette présentation.
L.G.