4. Les artisans de l’Education nouvelle

Personnes à responsabilités, élevées parfois au rang de mythes, elles ont contribué à vulgariser les principes éducatifs de ce courant. On pense ici notamment aux « pédagogues célèbres », aux « penseurs de l’éducation » (officiels et scientifiques) dont les liens avec l’Education nouvelle sont parfois « fantasmés » et où la paternité des slogans donnent lieu à des recherches universitaires (Exemples des Méthodes actives ou du concept de Révolution Copernicienne). Cette galerie de portraits où l’on retrouve Stanley Hall, Edouard Claparède, John Dewey, Alfred Binet, Maria Montessori, Ovide Decroly, Pierre Bovet, Roger Cousinet ou encore à Célestin Freinet est forcément incomplète. L’histoire ne retient en effet, que les plus célèbres et laisse dans l’ombre des anonymes dont l’action fut pourtant centrale dans l’édification d’une pensée ou d’un mouvement quel qu’il soit ! Ainsi, ces figures emblématiques cachent évidemment une réalité plus complexe où la nature des relations et des appartenances avec le mouvement de l’Education nouvelle reste à préciser et où il convient de faire la lumière sur les « trajectoires parallèles » de ces praticiens dont on n’a pas, à ce jour, porté suffisamment d’attention et qui pourtant sont susceptibles de renverser de nombreuses idées reçues. Notre idée est, ici, de vous inviter à collaborer à la rédaction de notices biographiques afin de rappeler a la memoire de tous l’action de ces pedagogues qui dans leur classe, au travers de leurs pratiques, ont conribue a faire avancer la reflexion sur les methodes d’enseignement.

L.G.


Articles de cette rubrique